Laure Bollinger

IMG_0852

Folies, Philos, Folios

J’ai eu envie de retrouver une action sans préméditation.

Je me suis mal habituée. Ma pratique depuis une dizaine d’années de création sonore a nécessité de travailler à partir d’idées et non de matières. Comme beaucoup d’autres artistes, pour réaliser des projets,  j’ai écris des dossiers, des notes d’intentions les plus séduisantes possibles, quitte à me perdre dans mes propres mots et ne plus avoir le désir de concrétiser le dit-projet.

Avant le son, j’ai travaillé avec la photographie. Une photographie qui implique le corps, celui du personnage photographié et le mien, dans un rapport à l’espace urbain. Encore faut-il sortir de chez soi, voyager pour choisir un terrain, attendre la lumière ou le passant.

La pratique du Qi-Gong m’a appris ce geste élémentaire qu’est le mouvement circulaire, permettant de visualiser et de ressentir le cycle de la respiration.

Alors il n’a plus été question de fréquenter les aéroports pour sentir le déplacement, et je me suis naturellement tournée vers le dessin, avec l’envie de trouver un geste dont l’effet se situe dans le présent. Pour voir.

Folies sont des pastilles qui révèlent les contenants, Philos, des sphères qui émergent dans la page comme des nuages en formation, Folios, les pages d’un journal.

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :